En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA

Unité mixte de recherche Sciences pour l'

Site de l'UMR Sciences pour l'Oenologie - Centre INRA Montpellier

CASDAR : Projet NITROGĖNES

CASDAR

Génétique du besoin en azote des levures et élaboration de nouveaux outils pour la sélection et l’amélioration des souches de levures

Le déroulement des fermentations alcooliques est très influencé par la disponibilité en azote des milieux de fermentation. En particulier les faibles teneurs en azote entraînent des durées de fermentation excessives et parfois des arrêts de fermentation. La capacité fermentaire d’une souche de S. cerevisiae sur un milieu carencé en azote est le résultat direct du besoin en azote de cette souche.

Ce projet a pour objectif l’identification de gènes-clés du besoin en azote de S. cerevisiae. La définition des marqueurs génétiques sera un atout considérable et permettra aux différentes filières des boissons fermentées impliquées dans le projet la caractérisation de leurs collections de S. cerevisiae et la sélection ou construction de souches industrielles avec des besoins en azote réduits (sélection massale ou hybridation). Une connaissance plus précise des besoins en azote des S. cerevisiae sera également, pour les professionnels, un outil important pour l’optimisation des complémentations azotées faites lors des fermentations.

Le projet est divisé en trois grandes actions:

  • Action 1 : Recherche et identification de gènes influençant les performances fermentaires des levures en milieu carencé en azote.
  • Action 2 : Evaluation de l’effet des gènes/allèles d’intérêt dans différents contexte de matrice /filière de carence en azote.
  • Action 3 : Sélection de nouvelles souches performantes pour les filières.

Le projet conduira à produire des connaissances finalisées dans le domaine de la fermentation alcoolique utiles pour l’ensemble de la filière des boissons alcoolisées. Il s’appuiera entre autre sur le réseau RMT Fidèle pour développer l’approche inter-filières (vin, alcools, cidre, brasserie) et évaluer les possibilités d’amélioration du caractère besoin en azote dans ces différents contextes.

 

Porteur du projetInstitut Français de la Vigne et du Vin (Contact : Marie-Charlotte Colosio)
Projet financé par le CASDAR (2017-2021)
Partenaires : IFV, UMR SPO, BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac)
Contact UMR SPO : Bruno Blondin (bruno.blondin@supagro.fr)
NitroGenes