En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo partenaire

LEPSE

Présentation générale du LEPSE

Présentation générale
Le LEPSE a été créé en 1993 pour produire des connaissances et des méthodologies pouvant contribuer à l’amélioration de la productivité des plantes cultivées sous contraintes environnementales. Ce laboratoire est une Unité Mixte de Recherche (INRA-SUPAGRO Montpellier) implantée à Montpellier, sur le campus de Montpellier SupAgro. L’unité dépend du Département Environnement et Agronomie de l’INRA.

Objectifs

Analyser et modéliser la variabilité génétique des réponses des plantes à des conditions environnementales contrastées, en particulier la sécheresse et les températures élevées.

Actions et méthodologies

Les réponses principales étudiées sont la croissance, le développement végétatif et reproducteur ainsi que les échanges gazeux CO2 et H2O. Nous testons nos hypothèses en utilisant des gammes génétiques (accessions naturelles, lignées sélectionnées, mutants, transformants) et environnementales larges (en combinant chambre de culture, serre et champ) ainsi qu’en utilisant des mesures biochimiques, moléculaires ou biophysiques de l’état des organes ou des tissus.
Des analyses à haut-débit sont permises par la mise au point et l’utilisation de plateformes de phénotypage à haut-débit pour lesquels nous sommes des pionniers à l’échelle mondiale (le LEPSE coordonne le projet Investissement d’ Avenir PHENOME).

Nous combinons nos analyses dans des modèles embarquant la variabilité génétique et environnementale pour prévoir le comportement des génotypes et des espèces dans des climats actuels ou futurs.
Nous travaillons principalement sur 3 espèces: le maïs, une des plantes cultivées majeure de la diète mondiale, la vigne, économiquement très importante dans le bassin méditerranéen ainsi que sur la plante modèle Arabidopsis thaliana, dont la vaste aire naturelle de répartition en fait un outil idéal d’étude de l’adaptation aux stress. Nos travaux ont des ambitions génériques qui trouvent une illustration dans des programmes en cours sur d’autres espèces comme le blé, le riz, le colza...

Organisation

Le LEPSE est organisé en trois équipes :

Equipe ETAP :« Efficience de transpiration et adaptation des plantes aux climats secs»
Email responsable : Thierry Simonneau

Equipe MAGE : « Modélisation et Analyse de l'interaction Genotype Environnement »
Email responsable : François Tardieu

Equipe SPIC : « Stress Environnementaux et Processus Intégrés»
Email responsable : Denis Vile

Travaux récents

Parent, B., Vile, D., Violle, C., Tardieu, F. (2016). Towards parsimonious ecophysiological models that bridge ecology and agronomy. New Phytologist, 210 (2), 380-382.

Lievre, M., Granier, C., Guédon, Y. (2016). Identifying developmental phases in the Arabidopsis thaliana rosette using integrative segmentation models. New Phytologist, 210 (4), 1466-1478.

Turc, O., Bouteillé, M., Fuad-Hassan, A., Welcker, C., Tardieu, F. (2016). The growth of vegetative and reproductive structures (leaves and silks) respond similarly to hydraulic cues in maize. New Phytologist.

Neghliz, H., Cochard, H., Brunel, N., Martre, P. (2016). Ear rachis xylem occlusion and associated loss in hydraulic conductance coincide with the end of grain filling for wheat. Frontiers in Plant Science, 7.

Dambreville, A., Griolet, M., Rolland, G., Dauzat, M., Bédiée, A., Balsera, C., Muller, B., Vile, D., Granier, C. (2016). Phenotyping oilseed rape growth-related traits and their responses to water deficit: the disturbing pot size effect. Functional Plant Biology. DOI : 10.1071/FP16036

Cabrera Bosquet, L., Fournier, C., Brichet, N., Welcker, C., Suard, B., Tardieu, F. (2016). High throughput estimation of incident light, light interception and radiation-use efficiency of thousands of plants in a phenotyping platform. New Phytologist, 13 p. DOI : 10.1111/nph.14027

Gouesnard, B., Zanetto, A., Welcker, C. (2016). Identification of adaptation traits to drought in collections of maize landraces from southern Europe and temperate regions. Euphytica, 209 (3), 565-584. 

stomate_Pantin2013

Les jeunes feuilles gardent leurs stomates ouverts

Pantin et al. (2013) Developmental priming of stomatal sensitivity to abscisic acid by leaf microclimate. Current Biology 23:1805-.
Lire la suite
hydrolique_Welcker

L’hydraulique au centre des réponses des plantes

Welcker et al. (2011) A common genetic determinism for sensitivities to soil water deficit and evaporative demand: meta-analysis of quantitative...
Lire la suite
temperature_Parent

La réponse des plantes à la température revisitée

Parent et al. (2013) Temperature responses of developmental processes have not been affected by breeding in different ecological areas for 17 crop...
Lire la suite
LES_vasseur

La diversité inter- et intra-spécifique se confond

Vasseur et al. (2013) A common genetic basis to the origin of the leaf economics spectrum and metabolic scaling allometry. Ecology letters 15:...
Lire la suite
modele_Prieto

Les modèles servent aussi à évaluer les modes de conduite des cultures

Prieto et al. (2011) A leaf gas exchange model that accounts for intra-canopy variability by considering leaf nitrogen content and local acclimation...
Lire la suite
Technologies -omiques et stress hydrique

Les réponses moléculaires au stress hydrique révélées

Un large consortium européen (FP7-AgronOmics) a concentré ses efforts pour identifier la signature moléculaire de la feuille de la plante modèle,...
Lire la suite
PHENOME

PHENOME : un investissement d’avenir pour construire les variétés du futur.

Projet Investissement d'Avenir
Lire la suite
m3p

Des plates-formes au service des programmes de recherche et des partenariats

Plateformes de phénotypage des plantes
Lire la suite
Phenotyping and beyond: modelling the relationships between traits

Modeling traits-traits and traits-environment relationships

Plant phenotyping technology has become more advanced with the capacity to measure and store many morphological and physiological traits on a given...
Lire la suite
Uné méthode pour mesurer la longueur des zones dans les apex racinaires

Une nouvelle méthode pour mesurer la longueur du méristème et de la zone en croissance dans les apex racinaires

Les quelques millimètres situés à la pointe des racines sont les lieux où se produisent successivement la création de nouvelles cellules puis...
Lire la suite