En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo partenaire

LEPSE

ETAP : Efficience de transpiration et adaptation des plantes aux climats secs

Présentation de l'équipe

Présentation

L’équipe ETAP (Efficience de Transpiration et Adaptation des Plantes aux climats secs) cherche à identifier les leviers d’action génétiques et agronomiques qui permettent d’améliorer l’efficience d’utilisation de l’eau dans les systèmes viticoles soumis aux contraintes abiotiques.

La variabilité génétique de la tolérance à la sécheresse, aux fortes températures et, plus récemment, aux faibles niveaux d’intrants (azote) est appréhendée de manière détaillée à l’échelle foliaire via le développement et l’utilisation de modèles de simulation de la transpiration, de l’état hydrique dans la plante et de l’activité photosynthétique. A l’échelle plus intégrée de la plante entière, des outils de reconstitution de la structure de la vigne en 3D pour différents génotypes et pour des systèmes de taille et de palissage contrastés sont développés. Ces outils permettent de simuler le microclimat au sein de la plante et de modéliser les échanges gazeux de la canopée par intégration des modèles développés aux échelles foliaires. L’analyse de la mise en place des composantes précoces du rendement en réponse aux températures élevées a également été engagée avec un accent particulier sur le rôle de la disponibilité des métabolites carbonés.

Ces travaux s’appuient sur des projets communs avec les partenaires locaux (UMRs AGAP, BPMP, SPO, SYSTEM et INNOVATION), nationaux (UMR EGFV Bordeaux) et étrangers (Université des Baléares, Esp. ; Université de Lisbonne, Port. ; Centre de Geisenheim, All., INTA, Arg.). Les collaborations locales avec l’UMR AGAP permettent d’explorer les marges de progrès génétique tandis que les collaborations avec l’UMR System visent l’optimisation des modes de conduite.

  • Les publications les plus significatives
    • Coupel-Ledru A., Lebon E., Christophe A., Gallo A., Gago P., Pantin F., Doligez A. & Simonneau T. (2016) Reduced nighttime transpiration is a relevant breeding target for high water-use efficiency in grapevine. Proceedings of the National Academy of Sciences, 113, 8963-8968.
    • Coupel-Ledru A., Lebon E., Christophe A., Doligez, A., Cabrera-Bosquet L., Péchier P., Hamard P., This P. & Simonneau T. (2014) Genetic variation in a grapevine progeny (Vitis vinifera L. cvs Grenache × Syrah) reveals inconsistencies between maintenance of daytime leaf water potential and response of transpiration rate under drought. Journal of Experimental Botany, 65, 6205-6218.
    • Prieto J.A., Louarn G., Pena J.P., Ojeda H., Simonneau T. & Lebon E. (2012) A leaf gas exchange model that accounts for intra-canopy variability by considering leaf nitrogen content and local acclimation to radiation in grapevine (Vitis vinifera L.). Plant Cell and Environment, 35, 1313-1328.
    • Marguerit E., Brendel O., Lebon E., Van Leeuwen C. & Ollat N. (2012) Rootstock control of scion transpiration and its acclimation to water deficit are controlled by different genes. New Phytologist, 194, 416-429.
    • Pallas B., Loi C., Christophe A., Cournede P.H. & Lecoeur J. (2011) Comparison of three approaches to model grapevine organogenesis in conditions of fluctuating temperature, solar radiation and soil water content. Annals of Botany, 107, 729-745.
    • Lopez-Lozano R., Baret F., Atauri I.G.D., Lebon E. & Tisseyre B. (2011) 2D approximation of realistic 3D vineyard row canopy representation for light interception (fIPAR) and light intensity distribution on leaves (LIDIL). European Journal of Agronomy, 35, 171-183.
    • Pallas B., Christophe A. & Lecoeur J. (2010) Are the common assimilate pool and trophic relationships appropriate for dealing with the observed plasticity of grapevine development? Annals of Botany, 105, 233-247.
    • Louarn G., Dauzat J., Lecoeur J. & Lebon E. (2008) Influence of trellis system and shoot positioning on light interception and distribution in two grapevine cultivars with different architectures: an original approach based on 3D canopy modelling. Australian Journal of Grape and Wine Research, 14, 143-152.