En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Transfert Environnement

Nos domaines de compétences

Les bioprocédés de dépollution et de production d'énergie

  • Procédés anaérobies : méthanisation, production de bio-hydrogène, couplage micro-algues / méthanisation,...
  • Procédés aérobies : boues activées, procédés à biofilms, compostage,...
  • Procédés de traitement de l'azote et du phosphore : nitrification, dénitrification, ammonification, shunt des nitrates (anamox), déphosphatation...
  • Biodégradation des micropolluants organiques : HAP, PCB, perturbateurs endocriniens, ...

    1er publiant au monde d'articles scientifiques sur la méthanisation, le LBE est le laboratoire leader dans le domaine de la digestion anaérobie.

Le traitement physico-chimique des rejets 

  • Hydrolyse thermique ou thermo-chimique, distillation, filtration, ozonation, saponification, ultra-sons, lyophilisation, broyage, ...

    Les moyens expérimentaux disponibles, permettent de tester l'impact de ces prétraitements utilisés en amont des procédés biologiques.

La microbiologie des écosystèmes complexes

  • Mesures de biodiversité (eau, sol, air, bioprocédés,...) , empreintes et inventaires moléculaires, identification et suivi des microorganismes pathogènes, mise au point de bio-indicateurs,...

    Le LBE dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine de la microbiologie des aérosols. Il a notamment mis au point les premiers bio-indicateurs permettant d'évaluer l'impact d'une pollution atmosphérique liée aux bioaérosols.

L'instrumentation, la modélisation et l'automatique des bioprocédés

Nos activités couvrent un large spectre de compétences disciplinaires : microbiologie, écologie microbienne, génie biologique, génie des procédés, modélisation, automatique, analyse en cycles de vie, ingénierie de projet et transfert industriel. Elles sont liées aux thèmes de recherche développés par notre laboratoire d'adossement, le Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement.

Voir aussi

Les publications scientifiques du LBE, dont voici quelques exemples :

CRESSON, R. 2006. Etude du démarrage de procédés intensifs de méthanisation. Impact des conditions hydrodynamiques et de la stratégie de montée en charge sur la formation et l'activité du biofilm. Thèse de Doctorat de l'Université de Montpellier II, Formation Doctorale Génie des procédés, Ecole Doctorale Sciences et procédés biologiques et industriels, soutenue le 3 avril. 272 p. (télécharger le thèse au format pdf))

ACEVES-LARA, C. A. 2007. Modélisation, estimation et commande de procédés de digestion anaérobie en vue de l’optimisation de la production de biohydrogène. Thèse de doctorat de l'Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, discipline Génie des Procédés, Ecole doctorale Sciences des Procédés-Sciences des Aliments, soutenue le 24 octobre. 224 p. En savoir plus

GUENDOUZ, J. 2008. Contribution à la recherche d'outils pour l'étude et le suivi des réacteurs de méthanisation par voie sèche. Thèse de doctorat de l'Université de Montpellier II, Discipline Energétique et Génie des Procédés, Ecole doctorale Sciences des procédés, Sciences des aliments, soutenue le 11 juin. 250 p. En savoir plus

MOTTET, A. 2009. Recherche d’indicateurs de biodégradabilité anaérobie et modélisation de la digestion anaérobie thermophile : Application aux boues secondaires d’épuration non traitées et prétraitées thermiquement. Thèse de doctorat de l'Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, Discipline : Génie des procédés, Ecole Doctorale : Science des Procédés-Science des Aliments, soutenue le 23 octobre. En savoir plus

LE GOFF, O. 2010. Identification et dispersion des bioaérosols générés lors du compostage. Thèse de doctorat de l'Université Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, Discipline : Biotechnologie-Microbiologie, Ecole Doctorale : SIBAGHE, soutenue le 18 novembre. En savoir plus

LESTEUR, M. 2010. Etude de l'utilisation de la spectroscopie proche infrarouge pour la prédiction du potentiel méthane de déchets solides. Thèse de doctorat de l'Université Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, Discipline : Génie des procédés, Ecole Doctorale : Science des Procédés-Science des Aliments, soutenue le 7 décembre. En savoir plus