En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement

Le LBE

23 novembre 2017

Unité propre de recherche de l’Institut National de la Recherche Agronomique, sous contrat avec Montpellier Supagro

twitter
RG
google+
linkedin
mendeley
wordle_100812_reduit

Le LBE est centré sur le concept de la bioraffinerie environnementale. Identifié comme "Knowledge Enabling Technologies (KET) Technology Centre" par la Commission Européenne, il fait partie de l'Institut Carnot 3BCar, de l'Institut Montpelliérain de l'Eau et de l'Environnement, du LabEx Agro, et de l'I-site Montpellier Université d'Excellence.

Le LBE est rattaché, pour la partie scientifique, aux départements Environnement et Agronomie (EA) et Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) ainsi qu’au Centre INRA de Montpellier pour la partie administrative.

Symbolisées par la production de bioénergies (eg., via le biométhane et le biohydrogène par des écosystèmes anaérobies), les recherches du LBE cherchent à traiter et/ou valoriser les rejets de l'activité humaine qu'il s'agisse d’effluents liquides (agroalimentaires en particulier), de résidus solides (résidus agricoles, déchets ménagers et boues issues des stations d'épuration) ou de biomasses spécifiques telles que les micro ou macro-algues. Cette valorisation se décline en intégrant explicitement les contraintes d'innocuité sanitaire (eg., liées à la présence de résidus pharmaceutiques, de détergents et/ou de pathogènes…). L’ensemble de ses recherches couvre un très large spectre de compétences disciplinaires : microbiologie, écologie microbienne, génie biologique, génie des procédés, modélisation, automatique, analyse en cycles de vie, ingénierie de projet et transfert industriel. C’est un des laboratoires leader mondial dans le domaine de la digestion anaérobie. Il bénéficie d’une implantation de 4757 m² de surface dont 1882 m² de halle expérimentale, et d’un équipement scientifique et analytique performant, avec plus de 50 digesteurs (1 litre à plusieurs m3) en opération 24h/24 et 365j/an. Le LBE mise sur une recherche d’excellence, une pluralité des thématiques abordées, une approche pluridisciplinaire mais aussi le savoir-faire en terme de transfert de technologie et d’innovation (6 brevets, 11 contrats de licence, prix de l’innovation à Pollutec en 2007, 2009 et 2010).

Lien vers le rapport de l'évaluation 2014 du LBE par l'AERES.