En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo partenaire

UMR DMEM : dynamique musculaire & métabolisme

Atrophie musculaire : rôles de REDD1 et MAFbx

Même sans être athlète de haut-niveau, la préservation de la masse musculaire est un élément important pour la propre santé des personnes ou des animaux. Cette thématique se propose de décrypter les mécanismes impliqués dans l'atrophie musculaire à travers deux gènes d'intérêt : MAFbx et REDD1.

1) REDD1 a été identifié comme une protéine de réponse à différents stress (hypoxie, administration de corticoïdes, stress oxydant, privation de nourriture, etc...) et responsable de l'atrophie musculaire. S'il a été montré que l'expression de REDD1 induisait une désactivation des systèmes impliqués dans la synthèse des protéines, ses mécanismes d'action cellulaires restent inconnus. De plus, sa fonction biologique ne semble pas se restreindre au contrôle de la masse musculaire, mais concernerait également le métabolisme énergétique du muscle. Notre travail consiste donc à répondre à ces différentes interrogations, notamment à travers l'utilisation d'un modèle d'invalidation du gène REDD1.

2) MAFbx est un marqueur de l'état catabolique du muscle squelettique. Les travaux antérieurs de l'unité ont permis de mettre en évidence le rôle clé de cette ubiquitine ligase muscle spécifique via sa participation à la dégradation de MyoD et eIF3f, deux acteurs phare de la croissance musculaire. Cet axe consiste : i) à comprendre les mécanismes moléculaires contrôlant l'activité protéolytique de MAFbx, ii) à identifier les inter-actants et substrats de MAFbx dans le muscle squelettique, iii) à caractériser les mécanismes moléculaires régulateurs de l'activité de E3 ligase associée à MAFbx. Enfin, ce projet se propose d'étudier les mécanismes métaboliques adaptatifs associés à la résistance à l’atrophie des muscles de souris invalidées pour le gène MAFbx.