En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo_UM2015

UMR DGIMI Diversité, génomes interactions microorganismes-insectes

PIQ : Plateforme expérimentale sur Insectes de Quarantaine

La plate-forme expérimentale sur insectes correspond à une zone de confinement (agrément au titre de la Directive 2008/61/CE) constituée de 2 structures :

1. Un insectarium (~80 m2) qui permet l’élevage d’animaux « sains » (Spodoptera frugiperda, Spodoptera littoralis, Galeria mellonella et Hyposoter didymator) en vue d’expérimentations ;

2. Une plateforme expérimentale (~200 m2) dénommée PIQ (Plateforme pour Insectes de Quarantaine) qui permet les essais biologiques avec les différents entomopathogènes étudiés dans l’unité (densovirus, nématodes et bactéries associées, hyménoptères parasitoïdes et polydnavirus associés).

Cet espace expérimental est constitué d’un ensemble de pièces incluant des laboratoires dédiés et une zone de quarantaine sanitaire pour l’accueil de populations naturelles prélevées sur le terrain.

Ce plateau technique permet ainsi la manipulation et l’expérimentation sur des insectes lépidoptères ravageurs des cultures soumis à confinement (agrément obtenu pour les espèces Spodoptera frugiperda, Spodoptera littoralis et Helicoverpa armigera, modèles d’étude de l’unité DGIMI).

 

PIQ a été réalisé dans le cadre du projet "Vecteurs & Maladies Émergentes" du Contrat de Plan État-Région (financements Région, UM et INRA). PIQ fait partie du réseau montpelliérain sur les Vecteurs et Maladies Emergentes (VME), réseau qui mutualise des laboratoires, insectariums et des animaleries sur le site de Montpellier. PIQ peut être ouvert à des utilisateurs extérieurs à l'unité.

Les objectifs de ce plateau technique sont triples :

1. Assurer l’élevage d’insectes : maintien des souches modèles pour l’unité, amélioration des conditions techniques et biologiques, suivi sanitaire de souches prélevées sur le terrain (quarantaine temporaire).

2. Gérer l’expérimentation et les conditions d’accès au plateau en assurant la coordination avec l’élevage pour la fourniture d’insectes.

3. Conduire l’ingénierie des projets de recherche impliquant la génomique fonctionnelle des insectes, tels que la mise au point de technologies nouvelles (RNAi, CRISPR/Cas9) sur nos modèles d’étude.

Sont disponibles au téléchargement les documents de présentation suivants (1 page):

Equipe