En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal CBGP logo Muse logo Cirad logo IRD logo SupAgro

Centre de Biologie pour la Gestion des Populations - UMR Inra, IRD, Cirad, Montpellier SupAgro

Ollivier

Mélodie Ollivier

Mélodie OLLIVIER
Courriel : melodie.ollivier(at)supagro.fr
Titre : Réseaux d'interactions biologiques et implication pour la lutte biologique contre de mauvaises herbes envahissantes en Australie
Dates : 3 avril 2017 –
Encadrement CBGP : M.S. Tixier & J.F. Martin
Université : Montpellier SupAgro
Université d'origine : Agro-Campus Ouest
Ecole doctorale : GAIA
Financement : CSIRO

Les plantes invasives ont de sérieux impacts sur la biodiversité et les systèmes agricoles. Ce travail de thèse s’insère dans le cadre de la lutte biologique contre deux plantes invasives en Australie : Sonchus oleraceus et Allium triquetrum. Dans un premier temps, des échantillonnages seront réalisés dans le sud de l’Europe pour caractériser les communautés d’agents phytophages présents sur ces plantes. Cette phase descriptive permettra d’émettre des hypothèses quant aux interactions in natura entre ces plantes et leurs ennemis naturels. Dans un deuxième temps, il s’agira de caractériser les chaines trophiques, en utilisant des nouvelles technologies de séquençages (e.g. NGS) et des approches de biologie/écologie des communautés pour étudier les interactions de ces espèces auxiliaires et leurs impacts sur les plantes cibles. Enfin, des expérimentations en milieux contrôlés seront réalisées pour tester les hypothèses issues des deux premières étapes de ce travail afin de caractériser les interactions (positives, négatives, neutres) entre les ennemis naturels en fonction de leurs attributs biologiques (i.e. spécificité).