En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal CBGP logo Cirad logo IRD logo SupAgro

Centre de Biologie pour la Gestion des Populations - UMR Inra, IRD, Cirad, Montpellier SupAgro

Dkhili

Jamila Dkhili

Jamila DKHILI
Courriel : jamiladkhili(at)yahoo.fr
Sujet : Effets de la structure spatiale de la végétation sur les mouvements de groupes de Criquets pèlerins
Dates : 1er février 2014 – 31 janvier 2017
Encadrement CBGP : C. Piou

Le Criquet pèlerin, Schistocerca gregaria, occupe les régions désertiques chaudes du Sahara à l’Inde et représente une menace importante pour l’agriculture en Afrique et au Moyen Orient. Lorsque les densités de population sont élevées, les criquets s’agrègent en groupes (grégarisation) et migrent sous forme de bandes larvaires ou d’essaims d’ailés qui causent des dégâts très importants aux pâturages et aux cultures.

Les analyses faites jusqu’à présent sur les mouvements de groupes larvaires ne prennent pas ou peu en compte le rôle de la structure de la végétation. De plus, il est probable que le groupe existe aussi de manière à essayer d’optimiser l’utilisation des ressources végétales distribuées de manière hétérogène.

Le sujet de cette thèse propose d’allier travail expérimental et de modélisation afin de commencer à développer des outils permettant de prédire les mouvements de groupes de Criquets pèlerins en se focalisant sur les bandes larvaires. Nous utiliserons une approche de modélisation individu-centré orienté par les observations historiques de terrain et les connaissances de la biologie et l’écologie de l’espèce. Nous couplerons cette approche théorique à des expérimentations en laboratoires pour calibrer les comportements représentés dans ces modèles.